InfoSphère
Comment mentionner la source d'une citation :
méthode classique ou méthode auteur-date?
Selon les directives de son professeur ou les exigences de sa discipline, on doit mentionner la source et la page exacte à laquelle a été prise une citation selon l'une des deux méthodes les plus utilisées :
  • Notes en bas de page : méthode classique
    On peut mentionner la source dans des notes en bas de page (méthode classique) surtout utilisée en arts, lettres, philosophie et histoire
  • Insertion de la source dans le texte : méthode auteur date
    On peut insérer la source dans le texte du travail lui-même (méthode auteur-date) surtout utilisée en sciences naturelles, génie, sciences sociales, éducation, gestion et linguisitique; cette méthode tend à se généraliser.

Exemple
Par exemple, si on désire utiliser le passage suivant, tiré du livre Ces OGM qui changent le monde de Gilles-Éric Séralini :

Ce que nous nommons OGM est en fait le résultat non seulement d’une modification génétique mais aussi d’une hybridation très commune de l’OGM (organisme qui vient d’être obtenu) avec les meilleures variétés agronomiques du moment.
Notes en bas de page
Méthode classique
  • Il faut inscrire un appel de note. L'appel de note se place en exposant, après la ponctuation finale de la citation mais avant les guillemets de fin de citation. L'appel de note renvoie à la référence placée au bas de la page ou en fin de texte, selon les exigences.

Séralini explique ce que sont les OGM : «Ce que nous nommons OGM est en fait le résultat non seulement d’une modification génétique mais aussi d’une hybridation très commune de l’OGM (organisme qui vient d’être obtenu) avec les meilleures variétés agronomiques du moment.1»

_______________________________
1 Gilles-Éric Séralini, Ces OGM qui changent le monde, Paris, Flammarion, 2004, coll. «Champs», p. 53.



Insertion dans le texte
Méthode auteur-date
  • La référence abrégée est inscrite entre parenthèses;
  • La liste des références complètes est ensuite donnée à la fin du document dans une bibliographie

Séralini explique ce que sont les OGM : «Ce que nous nommons OGM est en fait le résultat non seulement d’une modification génétique mais aussi d’une hybridation très commune de l’OGM (organisme qui vient d’être obtenu) avec les meilleures variétés agronomiques du moment.» (Séralini, 2004, p. 53)

Page suivante
Page suivante
 


Fermer la fenêtre Imprimer

 




© 2006 Service des bibliothèques de l'UQAM